< Retour

Odalisque

Enveloppée d’agrumes et d’écorces de bois, la fleur d’oranger tisse un rêve de peintre d’où s’échappe la volute pâle d’un narguilé. Comme dans un tableau orientaliste, furieusement romanesque, la vigueur du cade et l’éclat solaire des agrumes jaillissent comme une lame d’acier dans l’ombre soyeuse de la vanille.

0,00 €

Free shipping on orders over $100


Pyramide olfactive
Notes de tête
Citron, Orange.
Notes de coeur
Fleur d’Oranger.
Notes de fond
Cade, Vanille.
Plus d'informations
Poids : 270g
Temps de brûlage : de 55 à 60 heures
Dimensions : H: 10,5 cm Ø: 9 cm
Poids : 3 kg
Temps de brûlage : plus de 300 heures
Dimensions : H: 21,5 cm Ø: 18 cm
Partage

Livraison offerte

Pour toute commande
supérieure à 70€

cadeau personnalisé

Emballage cadeau et message personnalisé manuscrit disponibles pour toute commande

Échanges et retours gratuits

Nous remboursons ou échangeons
vos produits

Echantillon offert

Nous vous offrons un camée parfumé
pour toute commande

Dans l’empire Ottoman, les odalisques étaient des esclaves au service des femmes de Sultan, très souvent représentées nues, allongées et alanguies. Elles pouvaient élever leur statut social jusqu’à devenir “concubine préférée” ou épouse de Sultan.

Déclinaisons de cette bougie

  • Bougie classique

    Dimensions : H: 10,5 cm Ø: 9 cm

    Poids : 270g

    Temps de brûlage : de 55 à 60 heures

  • Grande Bougie

    Dimensions : H: 21,5 cm Ø: 18 cm

    Poids : 3 kg

    Temps de brûlage : plus de 300 heures

Anatomie de la bougie

La Mèche

est en coton. Il existe de nombreux types de mèches caractérisées par leur tressage et leur diamètre. Les mèches sont sélectionnées selon la forme et la taille des contenants, ainsi que les caractéristiques de brûlage de chaque parfum.

La Cire

a fait l'objet d'un développement spécifique qui confère à la bougie un rendu olfactif et une qualité de brûlage exceptionnels. Correctement entretenue, une bougie Trudon ne fume pas et ne laisse quasiment aucun dépôt sur le verre lorsqu'elle se consume.

Le Blason

est inspiré d'un bas-relief se trouvant sur le site de l'ancienne Manufacture Royale de Cire, autrefois propriété de la famille Trudon, à Antony, près de Paris et aujourd'hui propriété de l'Eglise. Les lieux accueillent aujourd'hui la congrégation des soeurs de Saint Joseph de Cluny.

Le Verre

unique, est fabriqué artisanalement en Toscane. Sa forme est inspirée par celle d'un seau à champagne.