< Retour

Madeleine

Galopant de Versailles à Marseille, Madeleine laisse dans son sillage un vent d’audace. L’iris, le jasmin et la rose habillent leurs pétales d’un cuir sec et viril. Cette fragrance de cape et d’épée rend hommage à l’une des plus grandes insoumises du XVIIe siècle, écuyère et escrimeuse accomplie.
Unique

150,00 €

Free shipping on orders over $100


Pyramide olfactive
Notes de tête
Castoreum, Girofle, Lavande.
Notes de coeur
Iris, Jasmin, Rose, Vétiver.
Notes de fond
Cuir, Mousse, Patchouli, Tabac.
Plus d'informations
Contenance : 375ml
Partage

Madeleine de Maupin, née en 1670 à Versailles, fut élevée comme un homme par son père. Après avoir été l’amante du Comte d’Armagnac à 14 ans, elle s’enfuie à Marseille avec son maître d’épée. Ils vivront de leurs exhibitions d’escrime dans lesquels elle porte des habits d’homme. Un jour, on lui fait le reproche de ne pas être une femme. Elle jette alors son épée et dévoile sa poitrine devant une assemblée subjuguée. Plus tard, elle fait la rencontre à 17 ans d’une jeune fille nommée Char- lotte avec qui elle entretiendra une liaison interdite. Celle-ci est alors enfermée dans un couvent, mais Madeleine entre au couvent et la fera échapper en y mettant le feu ce qui lui vaudra une condamnation à mort. Après s’être séparée de Charlotte, elle retrouve le compte d’Armagnac à Paris qui la fait gracier par Louis XIV et entre à l’Opéra de Paris où elle joua des rôles aussi bien féminins que masculins.