< Retour

Napoléon

Le Consulat, Napoléon Bonaparte (1769-1821) sait qu’il faut diffuser son portrait pour s’imposer aux Français. Il sera le principal édificateur de sa légende. Tous les supports sont utilisés, depuis la sculpture jusqu’aux tabatières et aux éventails. La multiplicité d’objets à l’effigie de l’Empereur ou représentant les symboles impériaux constituèrent un extraordinaire moyen de propagande de la légende napoléonienne. Mais avec la Restauration, les bonapartistes doivent entamer un combat souterrain, multipliant les objets séditieux. La mort de l’Empereur en 1821 le rendant moins dangereux aux yeux des royalistes, les productions de la figure du héros et de ses principaux faits d’armes reprirent avec force. Le Second Empire (1852) va officialiser la légende impériale à travers des commandes de sculptures pour les places publiques ou de tableaux pour les musées. Si le Second Empire reprit à son compte la propagande officielle, la chute du régime en 1870 mit en sommeil pour vingt ans l’image de Napoléon. Il faut attendre l’éveil du sentiment national dans les années 1890 pour voir réapparaître l’image du héros qu’il n’a jamais cessé d’être depuis.

0,00 €

Free shipping on orders over $100


Plus d'informations
Taille : 24 cm
Taille : 24 cm
Taille : 24 cm
Taille : 24 cm
Taille : 24 cm
Partage

Consciente de la richesse de son histoire, la Maison Trudon a demandé à la Réunion des Musées Nationaux de bien vouloir lui octroyer les droits de reproduction en cire de certains des fleurons du catalogue de son Atelier de Moulage. Trudon propose des bustes de personnages ou symboles de l'Histoire de France, thèmes précieux à cette maison qui fût autrefois La Manufacture Royale de Cire.