Frais de port offerts pour toute commande supérieure à 75€
Théâtre aux chandelles

Théâtre aux chandelles

Il y a trois siècles, la fée électricité n’avait pas encore vu le jour. Les théâtres étaient donc éclairés à la bougie. Un éclairage plutôt contraignant puisqu’il fallait moucher les mèches toutes les demi-heures pour ne pas que les spectateurs s’étouffent, les salles étant comme aujourd’hui totalement closes.

Les chandelles, disposées sur des lustres ou sur la rampe, le long de la scène, devaient également être régulièrement changées. Aussi les dramaturges divisaient-ils leurs pièces en actes autant pour imiter les pièces antiques que pour permettre cette délicate opération.

 L'éclairage des théâtres à la bougie n’était pas sans risque. Les comédiens devaient veiller à ne pas enflammer leurs costumes. Cet accident  se produisait malheureusement très souvent.

Songez néanmoins à la beauté qui devait émaner de Phèdre, Bérénice, ou du Cid mis en scène dans ce clair-obscur. L'intensité dramatique devait sans aucun doute être à son paroxysme.